Apple Music: comment en sortir?

Apple Music c’est fantastique, mais si vous décidez de quitter le service, vous risquez bien de tout perdre! Sauf si vous avez préparé votre coup.

Si vous avez synchronisé votre iTunes avec Apple Music, lorsque vous quitterez Apple Music, Apple supprimera toutes les listes de lecture de votre iTunes et même vos musiques préexistantes à l’abonnement! Vous vous retrouvez alors avec une librairie vide 😱.

En connaissance de cause, avant de souscrire à Apple Music, faites un backup de votre librairie iTunes. Le plus efficace est de copier votre dossier Musique sur un disque externe.

Si comme moi, vous avez passé beaucoup de temps à riper (numériser) vos CD et à créer des listes de lecture bien organisées, le mieux est encore de ne pas synchroniser votre librairie avec Apple Music. Du coup vous gardez votre librairie intacte tout en ayant accès à la bibliothèque infinie d’Apple. Vous perdrez la synchronisation entre votre libraire Mac et iPhone, mais ce n’est peut-être pas un problème. Après tout Apple Music vous signalera les récemment écoutés et autres suggestions sur tous vos appareils. Uniquement ce que vous ajouterez à la librairie (offline) restera sur cet appareil seulement.

Mieux vaut ne pas cocher cette case.

Quitter Apple Music

Lorsque vous décidez de quitter Apple Music (j’ai opté pour Spotify), à la fin de votre abonnement, votre librairie (non synchronisée donc) reste intacte comme avant d’y avoir souscrit. Sur votre téléphone, par contre, plus rien. Il vous faudra synchroniser à nouveau l’iPhone avec le Mac (via le cable ou le wifi) comme avant, et ainsi retrouver vos morceaux et vos listes de lecture intacts, comme avant, sur le téléphone.

Si par contre, vous aviez synchronisé vos librairies, une seule option pour récupérer vos morceaux (c’était vos CD, ils vous appartiennent donc bel et bien): restaurer la librairie de votre sauvegarde externe préalable sur le Mac. Ne vous fiez pas trop à Time Machine, car il se pourrait qu’après une longue période, vous ne puissiez pas remonter si loin dans le temps.

A bon entendeur…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *