Apple Music: comment en sortir?

Apple Music c’est fantastique, mais si vous décidez de quitter le service, vous risquez bien de tout perdre! Sauf si vous avez préparé votre coup.

Si vous avez synchronisé votre iTunes avec Apple Music, lorsque vous quitterez Apple Music, Apple supprimera toutes les listes de lecture de votre iTunes et même vos musiques préexistantes à l’abonnement! Vous vous retrouvez alors avec une librairie vide 😱.

En connaissance de cause, avant de souscrire à Apple Music, faites un backup de votre librairie iTunes. Le plus efficace est de copier votre dossier Musique sur un disque externe.

Si comme moi, vous avez passé beaucoup de temps à riper (numériser) vos CD et à créer des listes de lecture bien organisées, le mieux est encore de ne pas synchroniser votre librairie avec Apple Music. Du coup vous gardez votre librairie intacte tout en ayant accès à la bibliothèque infinie d’Apple. Vous perdrez la synchronisation entre votre libraire Mac et iPhone, mais ce n’est peut-être pas un problème. Après tout Apple Music vous signalera les récemment écoutés et autres suggestions sur tous vos appareils. Uniquement ce que vous ajouterez à la librairie (offline) restera sur cet appareil seulement.

Mieux vaut ne pas cocher cette case.

Quitter Apple Music

Lorsque vous décidez de quitter Apple Music (j’ai opté pour Spotify), à la fin de votre abonnement, votre librairie (non synchronisée donc) reste intacte comme avant d’y avoir souscrit. Sur votre téléphone, par contre, plus rien. Il vous faudra synchroniser à nouveau l’iPhone avec le Mac (via le cable ou le wifi) comme avant, et ainsi retrouver vos morceaux et vos listes de lecture intacts, comme avant, sur le téléphone.

Si par contre, vous aviez synchronisé vos librairies, une seule option pour récupérer vos morceaux (c’était vos CD, ils vous appartiennent donc bel et bien): restaurer la librairie de votre sauvegarde externe préalable sur le Mac. Ne vous fiez pas trop à Time Machine, car il se pourrait qu’après une longue période, vous ne puissiez pas remonter si loin dans le temps.

A bon entendeur…

iCloud drive not syncing?

Recently, after replacing the hard drive (SSD) of my iMac, and after restoring its content from Time Machine (see my post on the best backup strategy), I realized that my iCloud folders (Documents & Desktop) struggled a bit and didn’t seem to sync with iCloud anymore. Some documents edited on my MacBook Pro were not up to date!

Clicking on the circular progress bar icon of the iCloud folder shows a progress bar but it does not appear to progress at all. I hope that it will be better tomorrow. But nothing helps. The next day, the bar did not move by one inch. It is true that I total 30 GB of files in iCloud and after all, after a restore from Time Machine, with a potentially older version of some files, one could wonder how iCloud can handle this. That restored Excel file from yesterday appears to have been placed on iCloud just now. What about its more recent version on the Macbook?

Let’s take an example, the File.xlsx file was modified on 3/16/2021 at 4:09:23 PM on the Macbook. The Time Machine restore File.xlsx from 3/15/2021 at 9:37:43 PM, but the restore operation took place on 3/16/2021 at 5:00:00 PM. What will iCloud do? The most recent version of the file is the Macbook’s version, dated 03/16/2021 at 16:09:23.

Well in my case iCloud seems a bit lost and doesn’t sync anymore. Is this dilemma the cause of this hesitation? Who knows.

How to fix it?

Apple recommends, when iCloud no longer synchronizes, to close the session and reopen it after restarting the Mac. Closing the session, displays an alert: your files will be deleted from this Mac! You can keep a copy if necessary. In my case, no need for a copy, I still have my Time Machine backup and the cloud version. So I opt out and uncheck the local copy and close the session.

After restarting my computer, and reconnecting to iCloud Drive, surprise: my files are instantaneously restored to Documents and Desktop, but still not synced! Strange. I decide to try and log out of iCloud again, making sure I have unchecked the local copy option. I restart the Mac, but before reconnecting the iCloud session, I check the contents of my folders. Documents and Desktop are empty as expected, but there is a folder at the root of my account on the system drive: iCloud Drive (Archive). That’s my guilty party!

Yet I did not ask for it. So I rename this folder to “My iCloud Drive (Archive)” before I reopen the iCloud session.

This time it’s okay, my Documents and Office folders are both empty…. but they remain empty! I would at least expect to see the structure of these folders appear from iCloud, but no! Let’s pretend to not care and carry on with other things, while keeping an eye on my files. I create a “March 16” folder on the desktop, just to see. I open my MacBook Pro and see that this folder doesn’t seem to appear there … No iCloud cloud icon on the iMac either … No syncing!

And then suddenly, without any warning, my folders fill up again from iCloud. “March 17th” folder appears on the MacBook Pro and all the other documents and folders come down from the cloud to the iMac. Phew! Syncing has resumed. My File.xlsx is dated 03/16/2021 at 4:09:23 PM, i.e. the latest version loaded in iCloud from the MacBook Pro. All OK as expected!

Conclusion

iCloud management seems to be delivering to expectations. However, Apple leaves users in the dark. A dashboard that would show the status of iCloud syncing would not be a luxury, with a button to restart it and even manage possible conflicts. Let’s dream!

Quelle stratégie de backup pour votre Mac?

L’incendie récent d’un site d’hébergement Cloud d’OVH remet au premier plan la sécurité de nos données et la nécessité des sauvegardes (backups).

Combien de fois n’ai-je pas été appelé à l’aide par un ami ou membre de ma famille pour un ordi qui a rendu l’âme ou un disque dur en panne. Ma première question est toujours la même: “as-tu un backup?” Et souvent la réponse est la même aussi: “Euh… non!”

Heureusement, possesseurs de Mac, vous avez tout ce qu’il faut sous la main pour une bonne stratégie de backup. En règle générale, il est conseillé d’avoir toujours deux copies de nos données au minimum, trois c’est encore mieux.

Imaginons quelques scénarios possibles et même probables:

  1. votre ordinateur, vieux de 10 ans tombe en panne, mort. Ou votre laptop tombe à l’eau alors que vous traversiez un pont à vélo.
  2. vous modifiez une présentation importante pour demain à faire en vidéo-conférence devant cinquante participants dont votre patron, mais vous vous emmêlez les pinceaux et l’écrasez par erreur avec une autre présentation sans importance. Dix jours de boulot perdus. Panique!
  3. un voleur s’introduit chez vous et emporte votre précieux ordi avec tous vos souvenirs photos et vidéos dedans. Il emporte également les disques durs externes entassés sur votre bureau. Ou pire, un incendie se déclare dans votre maison, qui est réduite en cendres, de la cave au grenier.

Vous voilà dans de beaux draps, sauf si vous avez mis en place une stratégie de backup, que nous allons décrire ici.

Commençons par les différentes options possibles:

  1. la redondance iCloud
  2. le backup Time Machine
  3. le backup dans le cloud

La redondance iCloud

Vos fichiers importants (Documents, photos) sont stockés dans le Cloud d’Apple. Cela vous met à l’abri en cas de perte, panne ou destruction de votre ordinateur. Une fois l’ordinateur réparé ou remplacé, la connexion au compte iCloud rétablira tous vos documents et photos sur le nouvel appareil. Cette option a un coût, car la version gratuite est limitée à 5Go, autant dire pas grand chose. Mais elle est bien pratique et confortable, rien à faire, vos documents réapparaissent comme par magie à leur emplacement d’origine. Attention cependant, cette redondance ne protège pas contre l’erreur de manipulation (écrasement d’un fichier par un autre ou mise à la poubelle et vidage de la corbeille), car l’erreur est également répliquée dans le nuage.

Le backup Time Machine

S’il y a bien une fonctionnalité originale imbattable sur votre Mac, c’est Time Machine. Voilà un système de backup qui fonctionne de manière autonome, transparente et simple. Il suffit d’un disque dur externe branché sur le Mac et d’avoir choisi d’en faire le disque de backup pour avoir une véritable machine à remonter le temps sous la main.

Vous avez supprimé un fichier important ou fait des modifications irréversibles dans ce document, le travail de votre semaine (si pas de votre vie). Cliquez sur l’icône Time Machine et choisissez “Entrer dans Time Machine”. Et voilà que votre Finder se transforme et vous montre le passé en perspective. Remontez à un moment précis dans le temps grâce à la ligne du temps à droite de l’écran. Choisissez votre fichier et cliquez sur restaurer. Time Machine va ressusciter votre fichier dans l’état où il se trouvait à ce moment-là. Ouf, vous êtes sauvé.

Essayez de faire de même sous Windows, c’est good luck!

Le backup dans le Cloud

A une époque, je faisais des copies de mes documents, photos et vidéos sur DVD, puis plus tard sur disques durs externes, que je déposais (tous les 6 mois) dans un coffre à la banque. Mais c’était fastidieux et la distance de 6 mois ne me mettait pas à l’abri de perdre les données les plus récentes (de moins de 6 mois donc).

Mais aujourd’hui il existe des solutions dans le Cloud. Ce sont des services payants (comptez une centaine d’Euros par an) mais ils évitent les aller-retour à la banque et la gestion des disques externes. Le principe est simple, ces services envoient une copie de vos fichiers sur un serveur dans le Cloud, copie cryptée et sécurisée bien sûr. Un peu à la manière de Time Machine, mais sans la ligne du temps: c’est-à-dire qu’on ne sauvegarde que la dernière version de chaque fichier. Mais cela suffit amplement.

Attention l’envoi dans le cloud est souvent très lent, car votre “vitesse” internet n’est pas la même dans le sens de la montée vers le cloud que de la descente depuis le cloud. Il m’aura fallu 4 mois pour que mon 1T de data soit sauvegardé une première fois. C’est long, mais le processus peut être interrompu et reprend là où il était arrivé. On ne s’en soucie pas.

Ce système de backup cloud, donc complètement hors site vous met à l’abri de votre pire cauchemar: l’incendie de la maison. Non seulement vous avez tout perdu, votre maison mais aussi toutes vos affaires, mais aussi vos souvenirs, photos et vidéos des enfants petits et autres vacances mémorables. Sauf si vous avez opté pour ce backup dans le cloud: vos souvenirs sont sains et saufs, à condition de vous rappeler votre lot de passe ou clé d’encryptage . Si vous l’aviez écrit dans votre carnet dans le troisième tiroir, vous êtes foutu.

Revenons à nos scénarios du pire

votre ordinateur, vieux de 10 ans tombe en panne, mort. Ou votre laptop tombe à l’eau alors que vous traversiez un pont à vélo.

Dans ce cas, la redondance iCloud ou le backup Time Machine sont votre bouée de sauvetage. Time Machine offre en plus la possibilité de restaurer toutes vos applications, pour autant que leur version soit compatible avec votre nouvel ordi flambant neuf et sa dernière version d’OSX.

vous modifier une présentation importante pour demain à faire en vidéo-conférence, mais vous vous emmêlez les pinceaux et l’écrasez par erreur avec une autre présentation sans importance. Trois jours de boulot perdus.

Ici c’est clairement Time Machine qui vous sauvera la mise. Vous allez pouvoir remonter le temps jusqu’à un peu avant cet instant fatidique où vous avez commis l’irréparable (pas si irréparable que cela finalement).

un voleur s’introduit chez vous et emporte votre précieux ordi avec tous vos souvenirs photos et vidéos. Il emporte également les disques durs externes entassés sur votre bureau. Ou un incendie se déclare dans votre maison, qui est réduite en cendres, de la cave au grenier.

Tout est parti en fumée, y compris votre petit serveur de fichiers NAS dans la cave qui était bien pratique pour vos sauvegardes Time Machine et qui servait aussi de serveur vidéo pour votre télé grand écran, elle aussi partie en fumée. Heureusement que vous aviez souscrit à ce service de backup dans le cloud. OK cela prendra un peu de temps pour tout retélécharger sur votre nouveau Mac dans votre nouvelle maison.

En conclusion, vous avez compris que les trois solutions sont complémentaires et vous ne regretterez pas le coût annuel de celles-ci si le pire devait se produire.

Allez-y, n’attendez plus.

Comment scanner un document sur un iPhone

Vous recevez une facture papier que vous voudriez archiver sur votre ordinateur. On vous demande de signer un document et de le renvoyer par mail. Mais vous ne disposez pas de scanner chez vous. Comment faire?

Vous avez un iPhone? Vous voilà sauvé!

Sur votre iPhone, lancez l’application Fichiers (ou Files en anglais). En haut à droite de l’écran une petite icône, un cercle contenant trois points alignés. Cliquez-là et choisissez “Scanner un Document” (Scan Documents dans la version anglaise). L’iPhone passe en mode photo. Visez le document à scanner et poussez sur le bouton de prise de vue ou laissez l’appareil détecter le document et prendre l’image automatiquement. Vous pouvez continuer à scanner d’autres pages afin de constituer un document PDF de plusieurs pages. Enfin cliquez sur Sauvegarder (Save) et le document sera enregistré en format PDF à l’emplacement choisi dans vos dossiers. Par exemple Bureau ou n’importe quel autre dossier de votre iCloud. Pointer le document et garder le doigt dessus vous offrira diverses options utiles telles que dupliquer, renommer, copier ou déplacer le document. Le nom par défaut étant “document scanné” (scanned document) il est utile de le renommer et de lui donner un nom qui permettra de le retrouver facilement et d’avoir une idée de son contenu.

Si votre emplacement de stockage était dans iCloud (Bureau ou Documents et leurs sous-dossiers), votre document ne tardera pas à être chargé dans iCloud et donc accessible également dans son dossier sur votre Mac, iPad ou PC pour autant qu’ils soient configurés avec le même compte iCloud.

Tout cela est natif sur votre iPhone. Pas besoin d’installer un logiciel ou une app quelconque.

Nouvel iPhone, comment migrer vos données et paramètres?

Vous venez de recevoir votre nouvel iPhone (merci Papa Noël) et vous aimeriez récupérer toutes vos données de votre ancien iPhone, dont vous êtes toujours en possession et qui fonctionne encore bien. Vous allez pouvoir le revendre ou le donner à quelqu’un de votre entourage.

Quelques considérations initiales:

Avez-vous un backup de votre ancien iPhone?

La capacité de votre nouvel iPhone est-elle égale ou supérieure à celle de l’ancien?

Désirez-vous migrer absolument tout le contenu de l’ancien vers le nouveau?

Il est important de répondre à ces questions avant toute migration de données.

Backup

Il est important d’avoir un backup de son iPhone, en toute circonstance. Pas uniquement dans le cadre de l’achat d’un nouveau modèle. Il pourrait être nécessaire de restaurer un backup après une réparation ou lors du remplacement de l’iPhone perdu, volé ou en panne définitive et non réparable.

Les pages de support Apple explique tout ce qu’il faut savoir sur le backup. C’est ici.

Sachez cependant qu’un backup crypté permet de sauvegarder également les données de sécurité, telles que les mots de passe vers des applications tierce ou les données sensibles (santé par exemple). Le mot de passe (clé d’encryption) du backup doit être soigneusement choisi et lui-même sauvegardé. En effet, il sera nécessaire pour effectuer la restauration des données sur le nouvel iPhone.

Vous pouvez aussi vous passer du backup pour restaurer les données sur le nouvel iPhone, en utilisant la méthode de copie iPhone-vers-iPhone.

Migration

La seconde question concerne la migration. Voulez-vous migrer l’entièreté de l’ancien iPhone vers le nouveau? N’avez-vous pas trop d’applications inutiles dont vous désirez vous débarrasser en profitant de ce nouvel iPhone? Voulez-vous donner un look complètement différent (neuf) à votre iPhone ou au contraire préférez-vous retrouver toutes les applications et paramètres (fond d’écran etc) comme sur l’ancien?

Capacité

La capacité mémoire de votre nouvel iPhone doit être au moins égale ou supérieure à celle de l’ancien, si vous désirer migrer toutes vos données. Si ce n’est pas le cas, il va falloir sans doute faire des choix. Le plus sage dans ce cas serait de commencer sur le nouvel iPhone de zéro et de n’installer que les applications voulues.

Migrer les données

Voilà, vous avez répondu aux questions ci-dessus et vous êtes décidé à faire la migration complète des données de l’ancien iPhone vers le nouveau. Apple explique la procédure dans ses pages ici.

Pour terminer

Après la migration, vous constaterez peut-être que certaines données ne sont pas passées de l’ancien au nouveau téléphone à la pomme. Pour moi, avec la méthode de migration d’appareil à appareil, les données suivantes ne sont pas passées:

  • Connexions Bluetooth: il faudra se reconnecter à chacun des appareils Bluetooth que vous utilisez: hauts-parleurs, voiture, casques, etc.
  • Applications bancaires: la plupart des applications bancaires, pour des raisons évidentes de sécurité, vous redemanderons de créer un profil en passant sans doute par la sécurité de la banque, telle que digipass, token ou autre.
  • Wifi: dans mon cas, les réseaux WiFi enregistrés semblent avoir disparu, il faudra donc se reconnecter à chacun d’entre eux lors de la prochaine visite.
  • Google Authenticator: si vous utilisez Google Authenticator pour l’authentification à deux facteurs sur des sites sécurisés, il vous faudra les reconfigurer. Attention, cela peut-être difficile sur certains sites, si votre application Google Authenticator n’est plus opérationnelle sur votre ancien téléphone. Assurez-vous d’avoir reconfiguré tous les sites de votre Google Authenticator sur le nouveau téléphone, avant d’effacer l’ancien ou de supprimer l’app.

Dernière chose

Quand tout est terminé, vous devriez avoir un nouvel iPhone identique (ou presque) à l’ancien. Vos photos sont toutes là et vos applications à leur place.

N’oubliez pas de faire un backup de votre téléphone sur votre ordinateur, ou dans iCloud si vous disposez d’assez d’espace.

Normalement, vous avez dû reprendre votre empreinte ou votre visage pour TouchId ou FaceId. Les applications pour lesquelles vous avez autorisé FaceId ou TouchId à vous authentifier, il faudra reconfirmer ce choix. Idem pour les préférences de localisation par exemple.

Si possible gardez l’ancien téléphone encore quelques jours afin de vous assurer que rien ne manque.

Vous êtes maintenant fin prêt à effacer complètement votre ancien iPhone. Apple explique la procédure ici.